Les « premiers de cordée » prennent des chemins de traverse

Ils sont déjà diplômés ou sur une voie royale, mais ils ressentent le besoin de se former aussi dans un autre domaine – au besoin par eux-mêmes. Témoignages de ces « stakhanovistes du savoir » en quête de sens.

Années de césure, deuxième cursus suivi à distance, autoformation par le biais de cours en ligne, reprise d’études une fois diplômés : certains étudiants ressentent, durant leur parcours, le besoin de compléter et de diversifier leurs savoirs et leurs compétences, pourtant déjà d’un haut niveau. Ces « premiers de cordée » chers à Emmanuel Macron prennent des chemins de traverse pour s’adapter aux mutations qu’ils perçoivent et qui les interpellent. Ainsi de ces internautes ayant répondu à l’appel à témoignages du Monde.fr lancé en avril : « Bientôt diplômé, vous vous formez aussi par vous-même. Témoignez-en »Ils mettent en avant les rapides avancées technologiques qui pourraient bouleverser leur futur métier – comme l’intelligence artificielle (IA) –, et leur volonté de participer aux changements en cours.

Lire l’article complet ici.