Éducation et formation : la peur (de changer) reste une mauvaise conseillère

La France et les Français n’aiment guère la prévention. Si, en matière médicale, notre pays se distingue par de piètres politiques et pratiques d’anticipation des risques liés à la santé (la prévention, le mode de vie et l’éducation), il en est de même avec l’éducation et le travail : une formation professionnelle qui dérive de réforme en réforme sans parvenir à rattraper le niveau des bons éléments de la classe (Allemagne, Scandinavie et plusieurs pays d’Asie du sud-est).

Notre calamiteux « traitement social du chômage »

Depuis le début des années 1980 (conséquences des premières crises de l’énergie), notre pays consacre une partie de ses efforts sociaux et financiers à éteindre des incendies, à repousser ses échéances (entre autres éducatives) et à tenter de replâtrer un ex-modèle social qui empêche désormais le développement économique et social.

Lire l’article complet ici.